lundi 23 novembre 2015

Tagliatelles aux chanterelles

On quitte peu à peu la saison de l'automne pour se rapprocher de l'hiver. Jusque là nous avons eu beaucoup de chance sur la Côte d'Azur avec notre été indien ; Espérons que nous ne souffrirons pas trop cet hiver ! Avec le chéri, on a été aux champignons dans l'arrière pays grassois, et nous avons surtout ramassé des petits gris, et quelques sanguins. En revanche pas de chanterelles qui sont pourtant courantes ici chez nous... Tant pis, à défaut, j'en ai trouvé à Grand Frais près de chez moi.


Ingrédients:

- Tagliatelles fraîches
- Chanterelles
- 3 petites gousses d'ail
- Beurre doux
- Crème liquide + semi-épaisse
- Parmesan
- Sel / Poivre / Basilic

Préparation:  

Cette recette de pâtes est très facile à réaliser mais néanmoins un peu longue à cause du nettoyage des champignons qui est un peu minutieux. Une fois les champignons bien propres, mettez les dans une poêle avec un bon morceau de beurre doux et 3 petites gousses d'ail écrasées. Mettez également une casserole d'eau sur feu fort en parallèle. Faites revenir les champignons sur feu moyen pour qu'ils rendent leur eau, et une fois l'eau évaporée, rajoutez le mélange de crème liquide-crème semi-épaisse, avec sel, poivre, basilic et une bonne quantité de parmesan râpé, mélangez et réservez sur feu très doux. Une fois l'eau de la casserole frémissante, rajoutez les tagliatelles fraîches qui seront cuites 3-4 minutes après, égouttez les et mettez les ensuite dans la poêle pour les mélanger avec les champignons à la crème. Dressez et servez les pâtes bien chaudes avec encore un peu de parmesan sur le dessus des pâtes. Bon appétit.

mardi 17 novembre 2015

Poulet au maroilles & Spaetzles

Ça fait très longtemps que j'ai pas mis une petite recette sur mon blog, alors aujourd'hui on va remédier à ça. Lorsque j'ai vécu à Lille pour mes études, j'ai découvert là bas plein de spécialités méconnues dans le sud et notamment le fameux maroilles, un fromage bien puant dont on m'avait vaguement parlé. Malgré sa forte odeur de pieds, je dois le reconnaître, en bouche c'est une tuerie ! Les variations sont infinies, mais les plats les plus connus sont: Welsh, tarte au maroilles, pavé de rumsteak sauce maroilles ou encore poulet au maroilles dont je vous dévoile ma recette aujourd'hui.

Ingrédients:

- Aiguillettes de poulet
- 1 paquet de spaetzles fraîches 
- 1 maroilles 
- 1 oignon
- 1 petite brique de crème liquide (20 cl)
- un peu de ciboulette
- un peu de beurre pour la cuisson
- un peu de bière
- un peu de cassonade/sucre roux
- sel / poivre

Pour commencer, j'ai fait revenir le poulet avec un petit peu de beurre dans une poêle. Une fois que le poulet était bien doré, j'ai rajouté un oignon émincé en rajoutant également une noisette de beurre ainsi qu'un peu de bière et un tout petit peu de sucre pour faire caraméliser l'oignon. Une fois que les oignons sont tendres, rajoutez la ciboulette puis les spaetzles et faîtes revenir environ 5 minutes. Salez, poivrez, puis arrêtez le feu et réservez. Enlevez la croûte du maroilles, et détaillez le fromage en petit dés puis mettez les dans une petite casserole avec la brique de crème liquide et remuez bien sur feu doux. Vous pouvez désormais dresser votre assiette et verser généreusement la sauce au maroilles sur votre poulet. Bon appétit




lundi 16 novembre 2015

La Sainte Chapelle, un petit joyau au coeur de Paris

Suite aux événements tragiques survenus dans notre capitale, j'avais envie de regarder mes photos de Paris, dite la ville la plus belle du monde. Je vous emmène aujourd'hui dans un lieu saint, l'un des plus beaux joyaux gothiques de Paris: La Sainte Chapelle. Bien moins populaire que Notre Dame ou que le Sacré Cœur, pour moi la Sainte Chapelle est de loin la plus belle même si elle n'a pas de vue panoramique. Dépourvue de ses reliques à la Révolution Française, la Sainte Chapelle a bien failli fermer ses portes et a même fait office de salle d'archives pour le Palais de Justice. Elle a finalement été réhabilitée en 1836 et est classée Monument Historique depuis 1862.

La Sainte Chapelle, c'est:

- 7ans seulement de construction entre 1241 à 1248
- 33 mètres de longueur pour 42,5 mètres de hauteur (sans la flèche)
- 60% de vitraux d'origine
- 1113 représentations racontant l'histoire de la religion
- 200 morceaux de verre soufflé et peint par mètre carré de vitrail
- 750 m² de surface vitrée dans la Chapelle Haute (sans compter la rosace)
- Plus d'un million de visiteurs en 2013
- Parmi les monuments gérés par le Centre des Monuments Nationaux, il figure en 3ème position, après le Mont Saint Michel et l'Arc de Triomphe 
- Sur l'ensemble des sites parisiens les plus visités, il figure en 15ème place en 2014 (en première place c'est Notre Dame, Sacré coeur en deuxième et la Tour Eiffel n'est qu'en 4ème position)


En Mai dernier, la Sainte Chapelle célébrait la fin de 7ans de rénovation des vitraux dont les travaux ont coûté 9.5 millions d'euros.


Comment y accéder ?

La Sainte Chapelle est située sur l'Île de la Cité à proximité de la Conciergerie dont je vous parlais ici. Vous pouvez vous arrêter aux stations de métro Cité ou Saint Michel.

Ouvert tous les jours jusqu'à 18h en haute saison et 17h en basse saison (accès 30 minutes avant la fermeture). Gratuité pour les ressortissants européens 18-25ans, demandeurs d'emploi & gratuité le 1er dimanche de chaque mois entre novembre et mars. Sinon c'est 8.5€

lundi 9 novembre 2015

[KYOTO]: Le temple Daikakuji & son exposition automnale de chrysanthèmes

Daikakuji n'est pas l'un des temples les plus connus de Kyoto, et pourtant sa création date du début de l'époque Heian. Daikakuji fut l'ancienne demeure de l'empereur Saga (785-842). Le temple est aussi connu pour son lac artificiel qui est l'un des derniers restants de l'époque Heian, et également connu pour Saga Goryu, son école d'Ikebana qui fut créée à la même période et dont l'école exerce toujours aujourd'hui. Il s'agit de l'une des écoles les plus renommées du pays. 

Le lac artificiel créé autour du temple possède deux petites îles, dont l'une s'appelle "L'île aux chrysanthèmes". L'empereur aurait souhaité présenter ses chrysanthèmes à la Cour, et c'est pourquoi on les arrangea de façon esthétique. C'est ainsi que Saga Goryu, l'école d'arrangement floral fut créée. Le temple présente toujours aujourd'hui une superbe exposition de chrysanthèmes (600 environs) au mois de novembre (du 1er au 30 nov). Cette exposition s'appelle "Saga Kiku Ten" et l'entrée coûte 800 yen.

Qui était l'empereur Saga ?


Pour commencer, je le décrirais en disant "chaud lapin" hahaha. Avec lui, pas de problème de renouvellement de la population puisqu'il eut 49 enfants, avec pas moins de 30 femmes différentes. C'était aussi un homme très intelligent, qui exerçait avec brio l'art de la calligraphie (il fait partie des Sanpitsu, c'est à dire les trois pinceaux de l'ère Kônin (810-824)) et l'art de la poésie chinoise. Par ailleurs, c'est à la même époque que la consommation du thé commença à se généraliser, et on dit que Saga fut le premier empereur à ingurgiter cette boisson d'origine chinoise. Il faudra cependant attendre le XVIème siècle avec Sen No Rikyû, qui lança la cérémonie du thé pour que la consommation se répande sur tout le territoire. 

Le Chrysanthème, fleur emblématique du Japon

Revenons à nos chrysanthèmes...

Saga-Giku aussi appelé Chrysanthemum grandiflorum est une fleur emblématique du Japon.

Contrairement à l'Europe où le chrysanthème trouve sa place dans les cimetières, au Japon, la fleur n'a pas de connotation funèbre, et bien au contraire: elle symbolise la joie, la paix, le courage et le haut rang social.  C'est un puissant symbole puisque cette fleur (que l'on appelle généralement "Kiku") est la fleur qui représente la famille impériale. On retrouve le Kiku sur les armoiries royales, ainsi que sur de nombreux documents administratifs comme le passeport. D'ailleurs, le trône impérial du Japon est souvent appelé "le Trône du Chrysanthème". 






Quelle est votre fleur ? 

Janvier: Narcisse
Février: Fleur de Prunier
Mars: Fleur de colza
Avril: Fleur de cerisier
Mai: Muguet
Juin: Hortensia 
Juillet: Campanule
Août: Tournesol
Septembre: Gentiane
Octobre: Cosmos
Novembre: Chrysanthème 
Décembre: Cattleya (genre d'orchidée)




Le temple Daikakuji est situé au nord d'Arashiyama. Pour y accéder, on peut emprunter les bus 28 ou 91. Cliquez-ici pour visualiser la carte des bus.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...