vendredi 24 juillet 2015

Cookies chocolat blanc, noix de macadamia & pandan

Je vous propose aujourd'hui une recette de cookies façon asian-style avec mes cookies chocolat blanc, noix de macadamia & essence de pandan. Pour ceux qui ne connaissent pas, le pandan vient d'une feuille tropicale appelée "Pandanus" et est très utilisée en Asie du Sud-Est (Inde, Malaisie, Indonésie, Singapour) aussi bien dans la cuisine que dans la construction d'habitation. Personnellement, je l'ai croisé sur ma route en Malaisie, mais c'est une copine de Singapour qui m'en a ramené sous forme d'essence pour que je puisse me pencher plus sérieusement sur la question. Son petit parfum semblable à la noix de coco permet de l'utiliser aussi bien dans le salé que dans le sucré, et sa couleur verte permet d'en faire un colorant naturel. Personnellement, j'ai tout de suite voulu l'associer à du sucré, et principalement avec du chocolat blanc et des noix de macadamia (allez savoir pourquoi...) j'ai donc testé cette recette assez naturellement. On peut également utiliser les feuilles à l'état brut pour des cuissons à l'étouffée. 

Sinon rassurez-vous, inutile d'aller à l'autre bout de la planète, il parait qu'on peut trouver cette essence dans les épiceries asiatiques.


Ingrédients (pour 10 à 12 cookies)

- 200g de farine
- 140g de sucre cassonade
- 1 sachet de sucre vanillé
- 90g de beurre doux
- 1 petite cuillère de levure chimique
- Quelques gouttes de pandan
- 3/4 d'une tablette de chocolat blanc
- 1 bonne poignée de noix de macadamia

Préparation

Commencez par préchauffer votre four à 180°C en mettant la grille au plus bas. Faites fondre le beurre et ajoutez-y les sucres et les gouttes de pandan. Mélangez pour obtenir un résultat bien lisse et homogène niveau couleur. Rajoutez ensuite la levure et la farine, puis l’œuf et mélangez de nouveau. Enfin, concassez grossièrement les noix et le chocolat blanc et incorporez-les à l'appareil. Enfin, formez vos cookies sur une plaque préalablement tapissée de papier sulfurisé, et enfournez pour une dizaine de minutes. Si vous laissez un peu moins longtemps au four, les cookies seront un peu moelleux  à l'intérieur, et un peu plus et ils seront plus croustillants. A vous de jouer

En tout cas ça a fait l'unanimité à la maison ! Attention tout de même à vos fesses, c'est à consommer avec modération !!

mercredi 22 juillet 2015

[KYOTO]: Gion Matsuri, l'un des plus grands festivals du Japon

Le mois de Juillet à Kyoto est tous les ans très intense : entre les événements du Gion Matsuri, les marchés nocturnes, les vendeurs ambulants et les éventuels typhons à gérer, vous ne vous ennuierez pas si vous visitez Kyoto à cette période là. Certes la météo est incertaine, mais Gion Matsuri reste l'un de mes meilleurs souvenirs de cette année passée au Japon. Chaque jour, vous pouvez assister à une parade ou une danse traditionnelle, ou simplement aller déguster une bière ou un kakigori sur les marchés nocturnes. J'ai trouvé ça très impressionnant de me promener à pied sur la grande avenue de Shijo-dori: adieu les nuisances sonores, & autres pots d'échappement, à partir de 18h, les rues deviennent piétonnes, et les klaxons sont remplacés par les rires des gens qui déambulent en yukata. Pour les adeptes de Street-food, vous trouverez des vendeurs ambulants un peu partout, et notamment vers Shijo-dori, karasuma-oike, muromachi dori... Pour les budgets plus souples, vous pouvez réserver une table à l'un des "kawadoko" et manger au bord de l'eau à Kamogawa. En général les repas coutent très chers, mais c'est une opportunité unique, d'autant plus que les terrasses d'été sont ouvertes seulement de mai à septembre. L'autre spot magique pour les terrasses d'été se trouve à Kibune, un peu plus dans la montagne, où vous mangez au dessus même de la cascade. Je vous en parlais ici. La prochaine fois, j'essaierai bien une terrasse d'été à Takao, une autre escapade en montagne. 

L'événement culminant de Gion Matsuri est la parade des chars, tous plus beaux les uns que les autres. Ils peuvent faire jusqu'à 25 mètres de haut, et peser jusqu'à 12 tonnes. C'est d'ailleurs très impressionnant de les voir tourner le char au niveau des carrefours car ils doivent les faire pivoter de 90° et s'aider de bambous pour faire glisser les roues. On appelle ça le tsujimawashi. Les plus hauts chars ornés d'un toit et occupés par les musiciens s'appellent les "Hoko" tandis que les chars plus petits décorés de mannequins sont appelés "Yama". On ne compte pas moins de 33 chars en tout. Les différentes communautés de maiko (apprenties Geisha) viennent elles-aussi parader lors du festival.

BREF, ne manquez pas le Gion Matsuri, un festival qui date de l'an 869, qui à l'origine, a été créé pour apaiser les âmes dévastées par les catastrophes naturelles (peste, tremblements de terre, typhons... Il s'agit de l'un des festivals les plus importants de tout le pays ! Oui oui, je vous jure :)

Je vous laisse avec une vidéo réalisée par Kyoto Fan qui explique tout ça très bien.


mardi 7 juillet 2015

Fêtez Tanabata, la fête des étoiles, à Kyoto ★

L'an dernier, je vous parlais du Tanabata, la célèbre fête des étoiles du 7 juillet. L'an dernier, je vous emmenais à Osaka avec sa rivière illuminée et son temple Shitennoji. Cliquez-ici pour relire l'article

Aujourd'hui je vous emmène à Kyoto pour profiter de cette jolie fête. Selon les destinations, la fête est célébrée en juillet ou en août. Tout dépend en fait si on se base sur le 7 juillet ou si on se base sur le calendrier lunaire.

Deux spots à voir à Kyoto:

Les bords de la rivière Kamogawa sur lesquels des sculptures de bois lumineuses sont exposés et du côté du château de Nijo pour suivre le cours d'eau à Horikawa et passer sous le tunnel de lumière. 

Personnellement, j'ai vu que la deuxième partie puisque le jour où nous avons voulu aller à Kamogawa, c'était en plein typhon, et l'accès aux rives a été interdit du fait de la montée des eaux. Dommage dommage...

Direction Nijo & Horikawa !

Pour commencer, nous nous sommes arrêtés au Château de Nijo pour un Light-up Spécial Tanabata (accès libre pour l'occasion). C'était vraiment chouette à voir et insolite comme endroit de projection. A la sortie de Nijo, en vous dirigeant vers le nord, vous allez remonter le canal d'Horikawa, et tout le long vous aurez des animations, des expositions artistiques, des spectacles de geisha & enfin vous pourrez passer sous le fameux tunnel de lumières. J'ai également beaucoup aimé la forêt de fausses lucioles :)

L'an dernier, Pokemon & ses acolytes étaient même de la partie... Eh oui, ils étaient les sponsors officiels hahaha. C'est aussi ce même jour où j'ai enfilé mon kimono à l'envers sans faire exprès et que toutes les mamies me regardaient grave de travers ^^



Je vous laisse avec ma petite vidéo de la projection lumineuse prise l'été dernier.


Kyo no Tabanata: cliquez pour voir la programmation de Tanabata à Kyoto. Cette année ça se passera du 1er au 10 août, date basée sur le calendrier lunaire.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...