mardi 26 mai 2015

Le Yasaka Jinja, une étape incontournable de Kyoto

Je n'arrive pas à croire que je n'ai toujours pas écrit d'articles sur Yasaka Jinja, le temple incontournable de Gion, le célèbre quartier des geisha à Kyoto. Je vous en avais vaguement parlé (ici) mais comme il s'agit d'un temple où je suis allée une dizaine de fois, je me dois de vous en parler un peu plus longuement, surtout que c'est un endroit vraiment agréable avec plein de petits temples à droites à gauche. Avec sa grande porte rouge au bout de Shijo-dori, l'avenue qui traverse Gion, on ne peut pas manquer le Yasaka Jinja. C'est une étape absolument incontournable si vous venez visiter Kyoto. D'ailleurs je vous suggère comme itinéraire de commencer par Gion, de visiter le sanctuaire du Yasaka Jinja (accès libre) et de pousser la balade vers Higashiyama, Kiyomizudera... Ici, nous sommes au summum du traditionnel japonais. Un vrai bond à travers le temps.

Yasaka Jinja est le théâtre de bon nombre d'événements, comme Hanatouro (la fête des lumières) situé juste derrière dans le parc maruyama ou encore le Gion Matsuri: LE festival incontournable de Kyoto. Je vous avais déjà parlé d'Hanatouro (ici), mais je reviendrai sur Gion Matsuri un peu plus tard dans l'été.


Utsukushi gozen-sha

J'aimerais faire un focus sur mon temple préféré de Yasaka Jinja: l'Utsukushi Gozen-sha. "Utsukushi" en japonais signifie "beauté" et ce temple est dédié à trois déesses: Ichikishima Hime no Kami, Tagiri Hime no Kami & Tagitsu Hime no Kami qui sont les trois filles d'Amaterasu. Amaterasu est la déesse la plus célèbre du Japon puisqu'elle représente le soleil et la création du Japon et à en croire la mythologie, le premier Empereur aurait été l'un de ses descendants. Maintenant vous comprenez pourquoi le drapeau japonais ressemble à ça et "le pays du soleil levant".

A gauche le drapeau national et à droite le drapeau de la Marine et l'Armée Impériale

Ichikishima Hime no Kami s'appelle aussi Benzaiten, et je vous en ai déjà parlé ici : elle est la déesse des arts, de la musique, de la littérature, de l'eau et de la beauté et représente la figure hindoue Sarasvatï.

Les maiko (apprentis geisha) vont souvent prier à ce temple ainsi que les individus travaillant dans l'industrie de la beauté (barbier, coiffeur, parfumeur, designer...) vous pouvez y aller pour espérer un commerce fleurissant et bien sûr y aller également pour vous même, que ça soit pour votre beauté extérieur ou intérieur. C'est d'ailleurs assez amusant de lire les vœux des uns et des autres.

La première étape pour prier est de se laver les mains et le visage avec l'eau sacrée, d'ensuite prier au temple et éventuellement finir en inscrivant son vœu sur l'Ema (la petite plaque en bois). Je me suis d'ailleurs acheter en souvenir l'Ema de gauche, mais j'aurais voulu acheter celui de droite avec les maiko... c'est un vieil ema qu'ils ne font plus je crois. Dommage.


Cliquez-ici si vous souhaitez consulter le calendrier des événements du Yasaka-Jinja (en anglais).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...