jeudi 27 novembre 2014

Pain perdu aux poires & sirop d'érable

En ce moment, je ne quitte plus mes fourneaux... J'ai redécouvert le plaisir de cuisiner dans une vraie cuisine, et je peux vous dire que ça me change de mon 20m² du Japon !! 

Alors hier, pour accompagner mon thé, je me suis lancée dans la simple et rapide préparation du pain perdu, chose que je n'avais encore jamais essayé. Pour rester de saison, je l'ai accompagné de poires & de sirop d'érable.

Ingrédients (pour 2 personnes):

- 3 petites brioches
- 1 belle poire (une comice pour moi)
- 2 sachets de sucre vanillé
- du sucre glace
- du sirop d'érable
- 1 oeuf
- 25 cl de lait
- beurre

Préparation:

Commencez par peler et couper votre poire en tranches, puis mettez la dans une pôele avec un sachet de sucre vanillé, puis réservez quelques instants. Mélangez ensuite dans un récipient le lait avec un œuf entier et un sachet de sucre vanillé, et mélangez bien avant de venir déposer vos tranches de brioches dans cet appareil. La brioche va ainsi se gorger de ce lait. Sans plus attendre, faîtes revenir la poire sur feu doux, et dans une autre poêle, faites revenir vos brioches dans du beurre. Avant la fin de la cuisson, rajoutez un trait de sirop d'érable pour former un caramel dans la poêle et retirez avant que la brioche ne brûle. Dressez votre assiette en saupoudrant le pain perdu d'un peu de sucre glace, et rajoutez de nouveau un trait de sirop d'érable sur la brioche et sur les poires. Et pour encore plus de gourmandise, vous pouvez toujours rajouter une boule de glace vanille au centre.


Voila pour aujourd'hui !

mardi 25 novembre 2014

Tagliatelles fraîches & poulet cajun aux 4 poivrons

Depuis quelques temps, j'ai une véritable obsession pour la cuisine de la Nouvelle-Orléans et c'est aussi une destination qui me donne très envie. Je me suis donc procurée les fameuses épices cajun (un mélange de thym, oignon rouge, ail séché, paprika, origan, poivre noir, graines de moutarde, piment fort & cumin), un mélange idéal pour les marinades de viandes, de poissons ou encore de sauces. Bref, vous l'avez compris, on peut en mettre un peu partout, et ça c'est cool !

Ingrédients:

- Tagliatelles fraîches
- blancs de poulet
- 1 oignon de taille moyenne
- 4 mini poivrons de couleurs différentes
- une dizaine de tomates cerises
- de la crème liquide ou crème semi-épaisse (voire un mélange des deux comme je l'ai fait)
- épices cajun
- sel & poivre
- huile d'olives 
- persil plat
- 1 citron vert
Facultatif: noix de cajou

Préparation:

- Commencez par couper vos blancs de poulet en aiguillettes, puis saupoudrez-les généreusement d'épices cajun en mélangeant pour que ça soit bien homogène et réservez dans un coin...
- Ensuite, émincez tous vos légumes: d'un côté l'oignon, et de l'autre les poivrons et tomates et un peu de persil plat.
- Faites revenir l'oignon dans un filet d'huile d'olive sans les faire brûler. Une fois qu'ils sont devenus un peu transparents, rajoutez le mélange poivrons-tomates-persil, et mélanger en laissant mijoter sur feu doux.
- Au même moment, mettez vos blancs de poulet épicés dans une autre poêle avec également un filet d'huile d'olives en les retournant régulièrement pour bien les cuire. Une fois cuits, rajoutez la crème et baissez le feu. Laissez un peu réduire, et enfin faites chauffer vos tagliatelles (2 minutes de cuisson dans de l'eau frémissante). 
- Enfin, mélangez les tagliatelles au reste de la préparation, et servez chaud en décorant de quelques feuilles fraîches de persil et une tranche de citron vert.


Bon appétit et à très vite pour d'autres recettes gourmandes

lundi 24 novembre 2014

Flammeküeche alsacienne

En attendant mon long week-end à Strasbourg & Colmar, je me lance dans la confection de plats traditionnels alsaciens, à commencer par la fameuse tarte flambée: la flammekueche. Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, la flammekueche ne date que des années 60 ! En tout cas, le succès a été fulgurant... Même le restaurant dans lequel je travaillais au Japon servait de la tarte flambée !

C'est une tarte facile à faire, rapide et qui demande peu d'ingrédients: alors pourquoi s'en priver ??

J'en ai profité pour tester la recette de pâte ultra-simple et sans levure de chez Mimine Cuisine

Pour la pâte:
- 300 g de farine
- 1 oeuf
- 120 ml d'eau
- 2 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de sel

Dans un saladier, mélangez la farine et la pincée de sel. Versez ensuite un œuf entier dans le petit puits que vous aurez formé au milieu, et rajoutez l'huile d'olive. Enfin, rajoutez l'eau et pétrissez jusqu'à former une boule bien lisse. Couvrez le saladier et laissez reposer une bonne heure. Au moment d'étaler votre pâte, saupoudrez votre plan de travail/papier cuisson/rouleau à pâtisserie d'un peu de farine pour éviter que la pâte n'accroche.

Pour la garniture:
- 3/4 d'une brique de crème semi-épaisse
- 3 petits oignons ou 2 gros frais de préférence
- de la noix de muscade râpée
- des lardons
- sel & poivre

Émincer grossièrement les oignons et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive sans les faire bruler pour qu'ils fondants ; râpez de la noix de muscade généreusement, salez & poivrez. Versez ensuite les oignons dans la crème épaisse en mélangeant bien, et réservez les une quinzaine de minutes pour que la crème s’imprègne bien des oignons. Dans la même poêle de cuisson, faîtes revenir les lardons pour leurs faire perdre un peu de leur gras et les rendre croustillant. Une fois prêts, égouttez les sur du papier absorbant. Tapissez votre plaque de papier cuisson, et étalez votre pâte au rouleau puis garnissez-la du mélange crème-oignons ; Enfin répartissez de façon homogène les lardons et enfournez pour 15 à 20 minutes à 200°C. L'idéal est de servir votre tarte flambée accompagnée d'une salade verte.



Si vous êtes deux, ou que vous voulez faire une petite flammekuechette pour l'apéro, la moitié de la pâte est suffisante.

Cela m'a permis d'utiliser la seconde moitié pour faire une pizzette le soir même. Pour la garniture, j'ai utilisé une sauce napolitaine maison, du fromage abondance, des olives noires & des feuilles de basilic frais.


 Bonne semaine à tous !

jeudi 20 novembre 2014

[KYOTO]: Nishijin, entre textile & bains publics

Il y a quelques temps, je suis allée me promener au Nord de Kyoto à Nishijin: le quartier du textile. Nishijin s'est également fait connaître pour ses onsen à l'époque, et aujourd'hui, on y trouve toujours le "Funaoka Onsen", l'un des plus vieux sentô de la ville. C'est un quartier plutôt résidentiel, et je dois dire que ça fait du bien parfois de s'éloigner un peu de l'agitation.

N'étant pas une fervente amatrice des bains à poil, j'ai préféré me diriger vers le Sarasa Cafe qui est un vieil onsen réaménagé en café. C'est vraiment atypique, et on ne voit pas ça partout au Japon, croyez moi !
Pour reconnaître un Onsen/Sentô, vous verrez souvent le logo suivant apposé à l'entrée: ou bien quelque chose de similaire comme sur la photo ci-dessous sur le panneau rond blanc. Certains établissements se contenteront d'utiliser le kanji de l'eau chaude:


J'y suis allée un midi pour le lunch, et j'ai choisi le sandwich du jour, qui était vraiment délicieux ! Le menu change tous les jours. Si vous voulez connaître le menu à l'avance, rendez-vous sur leur blog (si vous lisez le japonais du moins). Pour le plat/sandwich du jour avec une boisson à choisir dans leur sélection, cela vous coutera 940 yen soit moins de 7€... franchement ça ne vaut pas le coup de s'en priver ! De plus, l'intérieur a gardé de son authenticité grâce aux jolies mosaïques que vous pourrez admirer depuis un fauteuil moelleux (ou une chaise en bois... à votre convenance).

J'ai également testé le cheesecake à la mangue... mais il n'était pas formidable

Enfin, je vous invite à pousser la balade jusqu'au Nishijin Textile Center dont l'entrée est gratuite, afin de découvrir divers ateliers artisanaux, pouvoir acheter quelques souvenirs ou encore admirer un défilé de kimonos.


Toutes celles qui défilent sont des amatrices qui se sont inscrites pour vivre cette expérience. Elles étaient toutes magnifiques, aussi bien les kimonos que les coiffures, mais j'ai tout de même regretté qu'il n'y ait pas de défilé-hommes. Vous pouvez vous inscrire pour participer au défilé, pour essayer un costume à 12 couches comme dans le temps à la cour impériale ou bien pour participer aux ateliers de créations. Réservation obligatoire et payante (il me semble).

Une journée fort sympathique !

Sarasa Cafe a plusieurs adresses, mais celui de Nishijin est ouvert de 12h à 23h. Site Internet
Funaoka Onsen: ouvert de 15:00 à 1:00 - entrée: 410 yen. Site Internet
Nishijin Textile Center: ouvert de 9h à 17. Site Internet

lundi 17 novembre 2014

Salade grecque

On peut dire que ce mois de novembre tourne vraiment au ralenti sur mon blog... Après 8 mois passés au Japon, je suis enfin rentrée chez moi et je suis bien contente d'avoir retrouvé mes proches et la bonne cuisine de chez nous ! J'en profite donc pour me prélasser et profiter de mes vacances en attendant la reprise ! Côté cuisine, ce qui m'a le plus manqué... ce sont les fruits & légumes! Eh oui, on peut dire que c'est un luxe au Japon, et mangeant essentiellement de la cuisine végétarienne, ça n'a pas été facile. De plus, j'ai perdu ces 7 kilos grâce à 6 mois d'efforts que je n'ai absolument pas envie de ruiner à cause d'une orgie de vin & fromages.

Pour aujourd'hui, j'ai choisi une bonne recette de Méditerranée tout en légèreté et en fraicheur: la salade grecque ! C'est gourmand et bon pour la ligne.

Ingrédients (pour 3 personnes) :

- 1 concombre
- une douzaine de tomates cerises (j'ai choisi la variété "olivette")
- de la feta (j'ai utilisé moins de la moitié du paquet)
- une dizaine d'olives noires
- du persil plat
- 2 gousses d’échalote
- huile d'olive
- le jus d'un demi citron
- sel & poivre


Bonne semaine !

lundi 10 novembre 2014

[InstaJap]: Découvertes gustatives #3

Les feuilles commencent à rougir au Japon... le Momiji arrive les amis (et Noël approche) ! C'est l'explosion de produits de saison dans les boutiques & convenient stores.

Voyons ce qu'on a pu voir dernièrement sur mon Instagram...

¤¤ 1 ¤¤

4 produits en une photo... Des petits biscuits en forme de bambou au marron & à la citrouille ; un thé glacé automnale 0 calories (malheureusement je n'avais pas vu cette info, et je déteste l’aspartame... je trouve ça encore plus sucré) ; et enfin la nouvelle crème glacée Häagen-Dazs au marron que j'ai trouvé très bonne.


 ¤¤ 2 ¤¤

Pour cette boisson, rien de très automnal puisque c'est à la menthe et aux graines de basilic. J'avoue qu'elle m'a beaucoup intrigué, et je ne voulais pas quitter le Japon sans y avoir goûté. J'aurais peut être du m'abstenir sur ce coup là... hahaha. C'est certes très frais, mais les graines entourées de gelée sont vite très écœurantes & la menthe a un goût de sirop menthe glaciale. Je m'attendais à quelque chose de plus naturel, et moins écœurant. 

Sawasdee est une marque qui vient de Thaïlande, et l'entreprise a développé la boisson en diverses saveurs, mais en gardant l'ingrédient principal: les graines de basilic. On peut donc trouver: litchi, citronnelle, mangue, miel, raisin blanc, tamarin ou encore noix de coco. Les graines de basilic sont souvent utilisées dans la cuisine thai dans les boissons ou desserts, et ont une particularité: lorsqu'on les plonge dans un liquide, une pellicule gélatineuse se forme autour de la graine (d'où l'effet un peu tapioca).


 ¤¤ 3 ¤¤

Encore un produit pour lequel j'aurais du m'abstenir: les chips tortilla yuzu & gingembre. Je me suis dis "oh que c'est original ! Ca fait bien japonais, je vais essayer ça avec mon guacamole". Première déception en ouvrant le paquet: les chips sont ridiculement petites & la moitié du paquet est vide... (foutage de gu****), mais une fois qu'on y a goûté, on comprend peut-être pourquoi !!! C'était vraiment pas bon... En plus du yuzu & du gingembre, ils ont eu la bonne idée de rajouter du miel (bien sûr ce n'est pas noté sur le devant du paquet mais en tout petit dans la composition)... donc pour faire simple: on a l'impression de manger une pâtisserie orientale au miel recouverte de guacamole... pas terrible hein ?


 ¤¤ 4 ¤¤

On remonte un peu le niveau avec cette délicieuse crème glacée vanille/kinako. Pour ceux qui ne connaissent pas: le kinako est une poudre de soja grillé qu'on utilise exclusivement dans les desserts japonais & mochi. C'est très bon.


 ¤¤ 5 ¤¤ 
Et enfin, mon coup de cœur du jour: les nouvelles boissons hivernales de chez Starbucks Japon. Il me semble que celles proposées en France sont un peu différentes et plus axées sur la noisette... Au Japon, ils ont choisi le sirop d'érable & les cranberries. J'ai testé le "Snow Maple Toffee" et c'était vraiment excellent... Dommage qu'ils les aient sorti juste avant mon retour en France ! J'aurais bien voulu en essayer d'autres. Ceci dit les boissons françaises me font aussi de l’œil ; alors lorsque l'occasion se présentera, j'irai les essayer.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...