mercredi 3 septembre 2014

Visite du Château de Kumamoto

Au mois d'avril, je me suis rendue dans la région de Kyushu, et je suis allée rendre visite à des amis à Kumamoto. Cette ville n'est pas particulièrement touristique pour les étrangers ou même pour les japonais, mais en tout cas son château est célèbre. Il fait partie du top 3 des plus beaux châteaux du Japon et autrefois, il était connu comme étant difficile à attaquer du fait de ses innovations en terme de défense.

Une petite carte s'impose pour vous montrer où nous sommes...


Quelques informations sur Kumamoto:

Kumamoto est la capitale de la préfecture qui porte le même nom, et la ville compte deux fois moins d'habitants que Kyoto soit à peu près 730 000 personnes. Son centre ville n'est pas très grand et on peut faire une majeure partie des activités à pied.

Pour vous rendre à Kumamoto, vous pouvez utilisez tous les types de transports: l'avion, le shinkansen, le train, le bus ou encore le bâteau. Ma copine Amandine et moi venions de Nagasaki: nous avons pris le train de Nagasaki jusqu'à Shimabara puis le bateau jusqu'à Kumamoto port, et enfin le bus pour rejoindre le centre ville. Pour le retour, nous avons pris le bus pour retourner à Fukuoka (il faut compter 1h30 seulement).

Concernant l'hébergement, nous avons séjourné à l'hôtel GR Hotel sur Ginzadori. Nous avons payé moins de 6000 yen la nuit, c'était très propre, l'accueil du personnel était agréable, le wifi est disponible dans les chambres et ginzadori est à proximité des artères commerçantes et des spots touristiques. Cliquez-ici pour voir le site de l'hôtel.

Kato Kiyomasa, le commenditaire du château:

J'aimerais vous parler un petit peu de Kato Kiyomasa à qui on doit la construction de Kumamoto-jô. A son jeune âge, Kato Kiyomasa a été pris sous l'aile de Toyotomi Hideyoshi (le 2ème des trois grands unificateurs du Japon à l'époque Sengoku) après le décès de son père à Nagoya. Après de nombreuses bonnes actions sur le champs de bataille, il monta en grade, et s'installa dans le domaine de Kumamoto qui peu de temps avant avait été confisqué à Sassa Narimasa. Sa puissance continua à grandir, et finalement à la mort de Toyotomi, il se disputa avec l'un des serviteurs de ce dernier décida de se détourner de sa famille d'accueil à qui il devait tout, pour rejoindre le clan Tokugawa, le grand shogun du Japon, ce qui lui permit de rester vivre à Kumamoto, et d'acquérir encore en plus le domaine voisin. Il a aussi été très impliqué dans la bataille de Corée, et grâce à ses talents d'architecte et ses fortifications, il fit construire plusieurs châteaux à Séoul. On dit même qu'il capturait des tigres pour les dresser. Kiyomasa a également été connu pour sa haine envers les chrétiens. Il aurait ordonné qu'on coupe le ventre des mères chrétiennes puis qu'on coupe la tête de leur bébé...

Enfin, malgré sa "trahison familiale", il essaya de maintenir de bonnes relations entre les clans Toyotomi-Tokugawa, même si cela était difficile et assista à leur rencontre au château de Nijô à Kyoto. Suite à l'une de ces rencontres, sur le retour vers Kumamoto, il tomba gravement malade (plusieurs hypothèses existent; dans la version européenne, on mise sur l'empoisonnement qui n'était pas rare dans les cuisines de Nijo, mais dans la version japonaise, ils n'écartent pas la possibilité de syphilis ou de lèpre). Il mourut peu de temps après son arrivée au château en 1611 à l'âge de 50ans.


Le Château & ses annexes:

Finalement, le 19 février 1877, le château a ne partie été détruit par les flemmes. Les parties ayant été préservées sont désignées "biens culturels importants".

Le château avant/après

 
 Le plan pour se situer un petit peu


Voila donc on commence la visite par la "tour" qui fait face au grand château 宇土櫓 (Uto Yagura). En général, les yagura étaient utilisés à des fins militaires: salle d'armes, tour de guet ou encore en maison de luxe pour les soldats les plus hauts-placés comme les daimyō. Installée sur 5 étages et d'une hauteur globale d'environ 19 mètres, cette tour était considérée comme l'une des plus importantes.  


Je profite d'ailleurs de ce moment pour revenir un peu sur la hiérarchie des titres de noblesse à l'époque Edo. Le plus haut placé est bien sûr l'empereur du Japon, dont le titre est plus spirituel qu'autre chose puisqu'il n'a que peu de pouvoir de décision. On trouve ensuite les Shogun (grand général de l'armée et/ou samurai) qui ont une grande richesse, et de nombreuses terres (il n'existe qu'un seul shogun par époque) ; ensuite en dessous les daimyo qui sont des seigneurs intimement liés à leur shogun (on en comptait environ 200 à l'époque Edo, et leur richesse représentait au moins 10 000 koku de riz, sachant qu'un koku de riz était une quantité de riz suffisante pour faire vivre un homme une année entière). Et ensuite bien sûr on a les serviteurs des daimyo, les fidèles et les paysans.

Je termine par une autre attraction du Château de Kumamoto: la reconstruction du Honmaru Goten Palace et sa salle de réception dont l'original a été brulé entièrement en 1877. Grâce aux trouvailles archéologiques, ils ont pu reconstruire le palais tel qu'il était auparavant en réutilisant les matériaux d'origines et techniques anciennes. Il s'agissait d'une demeure très importante à l'époque puisqu'elle y accueillait les plus grands commandements de guerre dont Toyotomi Hideyori (le fils de Toyotomi Hideyoshi) et sa mère Dame Chacha (la nièce de Nobunaga Oda, qui n'est autre que le 1er unificateur du Japon; je vous reparlerai très vite de lui).

Lettre écrite de la main de Tokugawa Ieyasu 
(3ème et dernier unificateur du Japon et grand shogun de l'époque)

Enfin, si l'envie vous prendrait de vous replonger dans cette époque et être reçu comme un daimyō, le palais possède son restaurant au deuxième étage, et prépare une cinquantaine de repas par jour (il vaut mieux réserver donc). Au prix de 3000 yen, vous aurez la chance de découvrir et déguster un vrai repas de l'époque Edo.

Voila pour Kumamoto et son Château... J'espère que je ne vous ai pas trop embrouillé avec tous ces noms. L'histoire du Japon n'est pas évidente, surtout quand on ne connait pas du tout les grands noms. Bientôt, je vous parlerai d'une série tv que je suis en train de regarder, qui parle justement de l'époque Sengoku, et qui permet de mieux comprendre le rôle de chacun et la vie à cette époque.

A très vite

1 commentaire:

  1. C'est très beau, et l'intérieur est...Waouh !

    Avec les peintures des fleurs/arbres en fleurs, c'est sublime !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...