jeudi 26 juin 2014

[KYOTO]: Tsujiri, un endroit réputé pour le thé matcha

Pour fêter le dernier jour à Kyoto de ma copine Keiko, elle a décidé de m'emmener chez Tsujiri, un salon de thé extrêmement célèbre pour son thé matcha qui a ouvert ses portes en 1860. La boutique principale où nous sommes allées est située sur l'avenue principale de Gion (shijo dori), celle qui va de la station Gion au temple Yasaka au bout de la rue: quoi de plus logique que de développer cette enseigne dans le quartier des geisha, véritable emblème de l'histoire de Kyoto... 

Peu importe l'heure à laquelle vous passez, il y a toujours du monde ! Chaque fois que je passe devant, je vois une file d'attente d'au moins 15 personnes... ça me rendait curieuse mais pas jusqu'au point de m'y aventurer... Voila qui est réglé !

La boutique est située au rez-de-chaussée et le salon de thé à l'étage. En attendant dans la file, vous pouvez admirer un mur entier rempli de chasen, ce fameux petit fouet de bambou qui permet de sublimer le thé matcha lors de sa préparation. Vous l'avez sans doute déjà vu quelque part.  En moyenne, un chasen moderne est composé de 64 tiges, reliées par un fil souvent de couleur sombre. A l'époque, il pouvait y avoir jusqu'à plus de 120 tiges pour le shogun ou les grands maîtres féodaux. Plus les tiges sont épaisses et rares, plus cela requiert de l'expérience et du savoir-faire pour l'utiliser.

L'architecture de la boutique est vraiment représentative du traditionnel japonais, vous mangerez au milieu de structures en bambou et vous pourrez admirer les petits jardins japonais et peintures de geisha. Tout ce dont on attend d'un salon de thé en plein cœur de Gion. Le menu lui aussi est traditionnel, ne vous attendez pas à déguster une tarte aux fraises ici... Le thé matcha est la star locale.


Photo prise sur leur site internet
Keiko a choisi un kakigoori, un célèbre dessert estival composé en majeure partie de glace pilée. Celui ci comportait aussi de la glace au thé matcha, au yuzu et à la vanille salée, des haricots sucrés azuki, des mochi blanc et vert appelés shiratama, des mini cubes de gelée fraise et yuzu et la glace pilée parfumée au thé matcha. 

Le dessert que j'ai choisi est en édition limitée et s'appelle "Ajisai" (ce qui signifie hortensia): oui vous l'avez compris avec mon dernier article, c'est l'époque des hortensias ! Ce parfait est composé de boules de glaces thé vert et hortensia surmontées de chou, une crème chantilly au yaourt, une boule de glace à la vanille salée, des cubes de gelées de matcha, un biscuit en forme de feuille au matcha, des mochi de riz et des haricots sucrés azuki.
Il faut compter environ 1200 yen pour un dessert de ce type (ce qui n'est pas donné) mais bon, rien que pour l'esprit du lieu, son histoire et l'expérience des desserts japonais, cela vaut le coup. Je préfère tout de même vous prévenir, c'est assez spécial au niveau du goût...

Pour visiter leur site officiel, rendez-vous ici.

A bientôt pour d'autres adresses sympa :)

1 commentaire:

  1. Je ne suis pas très gourmande, mais j'adore le matcha !!!!

    Elles ont l'air trop bonnes "ces glaces/desserts".


    Merci pour l'adresse, si un jour j'ai la chance d'aller une seconde fois au Japon, j'irai à ce salon de thé ! ^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...