mercredi 19 février 2014

★ Sur les pas de Marie-Antoinette... 2/3★

Marie-Antoinette s'impose comme une véritable icône de mode pour son époque... Elle se farde, achète des tonnes de robes, de souliers, elle engage Monsieur Léonard pour devenir son coiffeur personnel, Rose Martin comme couturière & Jean-Louis Fargeon comme parfumeur. Toujours entourée d'une équipe de choc, la Reine va d'extravagances en extravagances. Boucles, perles, rubans, plumes, elle ne se refuse rien ce qui lui valut le surnom de "Madame Deficit".

A l'époque de Marie-Antoinette, le blanc et le rouge étaient de mise. La teint blafard était signe de pureté et de prestige et on allait jusqu'à consommer des produits toxiques (arsenic ou plomb) pour se blanchir davantage, quitte à y laisser la vie. La encore, la Reine a mis son grain de sel, et a révolutionné tout ça en lançant d'autres tendances, usant de techniques plus naturelles (comme le nettoyage de la peau au vinaigre ou des crèmes à base d’œufs, pour ne citer que les moins hardcores). Cliquez-ici si vous voulez voir le reste. Et c'était aussi le rôle de Jean-Louis Fargeon de lui proposer toujours de nouvelles recettes de beauté à essayer. Quant au maquillage, on se fardait les pommettes de rose, voire de rouge pour éviter de porter l'attention sur les dents, souvent en très mauvais état.

La Reine a aussi contribué à l'essor de la parfumerie; elle commandait de nombreuses créations à Jean-Louis Fargeon et aimait surtout les soliflores (essences pures comme la rose, la violette ou le jasmin). Le parfumeur grassois lui a aussi fourni des lotions pour la peau, des pommades pour les mains à la rose ou à la fleur d'oranger ou encore des pots pourris pour parfumer ses pièces ou pour offrir à ses amis. Et un jour, la Reine lui fit l'ultime demande: lui créer un parfum à l'image de son Trianon. Il imagina une fragrance fleurie-fruitée à base de fleur d'oranger, lavande, bergamote, iris, tubéreuse, musc & vanille qu'il intitula "Parfum de Trianon". En 2006, le Château de Versailles, en collaboration avec d'autres professionnels (entre autres Elizabeth de Feydeau, historienne ; ou Francis Kurkdjian, parfumeur), ont imaginé un parfum qui aurait pu plaire à la Reine. Bien sûr, on ne peut pas recréer la fragrance exacte puis qu’aucune formule n'a été retrouvée, et à l'époque, on n'avait pas de parfum attitré. Cette opération "marketing" s'est révélée être un véritable succès, et les plus fervents admirateurs ont pu s'offrir l'un de ces petits flacons (350€ pour les plus petits, 8000€ pour les plus gros).

Marie-Antoinette nous fait rêver, mais est aussi une véritable muse pour les grandes Maisons de Couture françaises et internationales qui s'inspirent très souvent de cette période de l'histoire pour lancer une nouvelle gamme...

Quand les marques s'en mêlent...

C'est le cas de Dior, qui semble avoir un lien particulier avec le Château de Versailles et Marie Antoinette (souvenez vous de Charlize Theron, déambulant dans une robe dorée dans la galerie des glaces pour le parfum Dior J'Adore).



Eh bien, cette année, ça concernera les cosmétiques avec des tons poudrés !

★ Dior, collection printemps/été 2014 Trianon




Puisqu'on parle makeup, j'en profite pour vous faire découvrir Charis, une MUA (make-up artist) qui diffuse ses vidéos sur sa chaîne Youtube "Charisma Star Tv". Elle réalise de très beaux tutoriels et elle a déjà fait pas mal de maquillages d'inspiration Disney; mais aujourd'hui je vous montre sa vidéo d'inspiration "Marie Antoinette" version poupée puisqu'on le sait tous, à l'époque on utilisait surtout des fards et les faux-cils n'étaient pas encore de mise.


★ Louboutin lance les chaussures Marie-Antoinette

Louboutin a collaboré en 2009 avec la Maison de broderie "Jean François Lesage" pour la création de chaussures rendant hommage à Marie-Antoinette et seulement 36 chanceux ont eu la chance et le privilège de s'en procurer puisqu'il s'agit d'une édition limitée. Ces élus ont du débourser la modique somme de 6295 $ pour l'une de ces extravagantes paires, disponibles en trois coloris: rose poudré, jaune canari et bleu royal.



Cliquez-ici pour accéder à la vidéo dans laquelle Louboutin dévoile son atelier et nous parle de cette fameuse paire de chaussures.


Marie-Antoinette, à la conquête de l'Asie...

J'en profite également pour faire un petit focus sur la popularité de Marie-Antoinette en Asie, et principalement au Japon. De 2012 à 2013, une superbe exposition sur l'Histoire de Marie-Antoinette a fait le tour du pays du soleil levant: de Nagoya à Yokohama en passant par Okinawa; on pouvait y voir des robes, des coiffes, des objets ou encore des peintures. Marie Antoinette représente l’icône française par excellence: on voit en elle le passé de la mode française, l'évolution des parfums et cosmétiques mais aussi l'émancipation de la femme, tellement elle a su s'imposer pour son époque.




Quant à la Corée, la grande marque de cosmétiques "Etude House" a lancé en 2012 une adorable gamme intitulée "Etoinette" (un mélange d'Etude et d'Antoinette), composée de pochette, vernis à ongle, rouge à lève, blush, miroir ou encore de poudre pailletée. Elle a tellement bien marché qu'une nouvelle version est sortie en hiver 2013. Une collection qui n'a pas intérêt à croiser mon chemin, au risque de se faire kidnapper ! :)


Voila pour les news beautés de Marie-Antoinette !

Prochain épisode... La nourriture à la table royale !

1 commentaire:

  1. Article très intéressant !

    L'expo au Japon sur Marie-Antoinette, j'aurai bien aimé la voir !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...