mardi 10 septembre 2013

La légende de Shalimar, une invitation au voyage

Le 28 août dernier, Guerlain sortait "La légende de Shalimar", un nouveau court-métrage de 5 minutes réalisé par Bruno Aveillan.

En 1925, Guerlain prit sa source en Inde pour créer une nouvelle fragrance orientale, qui deviendra par la suite l'un des parfums phares de l'Histoire. Son flacon, dessiné par l'un des cousins de J.Guerlain, nous rappelle les fontaines jaillissantes que l'on peut trouver dans les jardins des palais orientaux. Son jus fort en patchouli, vanille, mandarine, cuir et iris, nous transporte au cœur de l'Inde, direction le Taj Mahal.

Shah Jahan, Empereur de l'époque Moghol, épousa la favorite de son harem, Mumtaz Mahal. Leur amour était intense, et ils eurent 14 enfants ensemble (dont seulement 7 qui survécurent). Mumtaz ne supporta pas le dernier accouchement, et perdit la vie. Au cours de son existence, elle avait émis deux souhaits auprès de Shah Jahan: le premier, que son mari n'ait pas d'enfants avec une autre femme, et le deuxième qu'il fit construire le plus beau des palais en hommage à leur amour. C'est ainsi que Shah Jahan entreprit la construction du plus beau palais jamais érigé, le Taj Mahal, un bijou blanc incrusté de pierres précieuses.

Visionnez ci-dessous la version revisitée du Taj Mahal par Bruno Aveillan...


 

Cliquez ici pour visionner le Making Off

**************

La robe que porte Natalia Vodianova, la nouvelle égérie de Guerlain, dans le court métrage a été créée par la talentueuse Yiqing Yin qui nous vient de Chine. Cette magnifique robe a été faite de dentelles Sophie Hallette et de cristaux Swarovski.

© http://www.yiqingyin.com

**************

Je vous propre deux autres vidéos si l'histoire et les secrets du Taj Mahal vous intéresse :

La première est un documentaire de près d'une heure en anglais, réalisé par National Geographic.


Le Second est l’œuvre de Joe Castillo, un natif de Mexico qui réalise des merveilles avec le sable et qui nous raconte l'histoire d'amour entre Shah et Mumtaz.


 **************
La prochaine étape ? Me rendre en Inde pour voir ce bijou de mes propres yeux

1 commentaire:

  1. J’avais un apriori négatif sur cette campagne, son budget colossal et son teasing un peu ridicule. A vrai dire, j’aurais adoré la détester, mais ça n’est pas le cas. Bien sûr tout ceci est un peu trop beau pour être vrai, un peu trop léché, trop ambitieux, un peu trop lent aussi.
    Mais l’histoire est universelle, la réalisation à couper le souffle et Shalimar n’en ressort que plus mystérieux et attrayant.
    Pour lire la critique de la légende de Shalimar, c'est par ici http://www.lecritiquedepub.com/shalimar/

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...