mardi 7 mai 2013

Saint-Honorat: l'île aux moines de Cannes

Je vous emmène aujourd'hui dans une destination insolite au large de la Baie de Cannes, sur l'Île aux moines de Saint-Honorat. Ce paisible endroit est peuplé d'une vingtaine de moines cisterciens, agriculteurs à leurs heures perdues. L'île a bâti sa réputation dès l'an 405 à l'arrivée des premiers moines, sur son vignoble et son huile d'olive. L'huile d'olive étant produite en quantité limitée, seules des bouteilles de 25 cl sont disponibles pour en faire profiter au plus grand nombre. Quant au vin, l'île compte 8 hectares de vignes dont une moitié est réservée à la production de vins rouges, et l'autre aux vins blancs. Les moines s'occupent de tout: la taille des vignes, l'ébourgeonnage, l'entretien des sols, les traitements, les vendanges, la distillation, la mise en cave & en futs, le conditionnement (mise en bouteille, capsulage & étiquetage) jusqu'à la vente des produits. Cette précieuse production de 38 000 bouteilles par an permet de faire vivre les moines toute l'année.

Le frère Giancarlo a lui pour rôle de perpétuer la tradition de l'élixir Lérina (une liqueur de 44 herbes inventée au 19ème siècle). Aujourd'hui Giancarlo propose une dizaine de liqueurs dont la Lérina verte & jaune, la liqueur de mandarine, de verveine ou encore le Lérincello inspirée du limoncello utilisant les célèbres citrons mentonnais.

Leur devise bénédictine: "Ora & Labora" qui signifie "Prie & Travaille"
Règle de Saint-Benoît: "C'est alors qu'ils seront vraiment moines lorsqu'ils vivrons du travail de leurs mains..."



L'île n'a pourtant pas toujours été source de paix et de tranquillité: elle a souvent été attaquée et prise d'assaut par les sarrasins, les espagnols, les anglais ou encore les génois. Finalement, à la Révolution Française, l'île redevint la propriété de la France, mais est revendue à une célèbre actrice de l'époque, une dénommée Mademoiselle de Sainval, qui n'était autre que la maitresse parisienne du grand peintre rococo Jean-Honoré Fragonard. Elle y séjourna près de 20ans durant lesquels elle redécora les espaces religieux en salons privés, et fit peindre des scènes galantes sur les murs. Enfin en 1859, Monseigneur Jordany, l'évêque de Fréjus, racheta l'île pour refonder une communauté religieuse, et 10 ans plus tard, des moines cisterciens de l'Abbaye de Sénanque (en Provence) vinrent s'y installer. C'est ainsi que les moines retrouvèrent leur quiétude entourés d'une mer bleue turquoise, de vignes et d'oliviers.  

                                    Sélection de produits :                                  

- Coffret de 5 liqueurs de 3 cl: 17.50€
- Bouteille de Saint-Pierre (vin blanc) de 75 cl: 23€
- Bouteille d'huile d'Olive de 25 cl: 9.80€

Si vous souhaitez acheter leurs produits en ligne: cliquez-ici

Une balade insolite dans un cadre exceptionnel, loin des paillettes de la Croisette...

1 commentaire:

  1. Oh ! J'y suis allé le temps d'un après-midi il y a deux ans, j'en garde un souvenir émerveillé et j'aimerais bien y retourner ! Merci de m'y avoir remmenée aujourd'hui :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...