lundi 25 février 2013

A la découverte du ghetto juif de Rome

Ce week-end je me suis rendue à Rome, et aussi amusant que ça puisse paraître, avec les quelques centaines d'églises que possède la capitale, nous avons commencé par visiter la synagogue de Rome! L'ancien ghetto juif se situe au nord du quartier branché de Trastevere, juste au dessus de l'île de Tibérine.

Notre visite commence donc à la synagogue, et plus précisément au "Museo Ebraico" (musée hébraïque). Après avoir passé le portique de sécurité, vous passez prendre vos billets d'entrée* et surtout, vous demandez à suivre une visite guidée (anglais & italien disponibles) de façon à pouvoir accéder aux deux synagogues.

* Attention, le Roma Pass ne vous donne droit qu'à une réduction...



Le musée s'étend sur une seule grande pièce sectionnée en plusieurs pôles tels que le mariage juif, les différentes fêtes religieuses, la vie dans le ghetto à l'ère nazie, la déportation, la libération et les juifs de Rome à l'heure actuelle. Les explications sont pertinentes sans pour autant saouler le visiteur. Quant à la grande synagogue, elle est sublime... Son dôme carré lui permet d'être facilement reconnaissable parmi les innombrables dômes ronds chrétiens de la ville. A l'intérieur, la décoration est de style éclectique et moderne avec un hommage au style babylonien pour ses colonnes. Et en 1986, la synagogue a reçu la visite inattendue du Pape Jean-Paul II pour prouver l'amélioration des relations judéo-chrétiennes.

Malheureusement, les photos étaient interdites à l'intérieur... Je vais donc vous montrer deux petites photos prises sur Internet.


En sortant du musée, vous continuez tout droit et arrivez directement sur la "Via del Portico d'Ottavia" au cœur du ghetto.  C'est ici que nous nous arrêtons pour le déjeuner et nous en profitons pour déguster les spécialités judéo-romaines. Après consultation sur Tripadvisor, nous avons choisi "Giggetto Al Portico d'Ottavia".


Vous l'avez compris, la célébrité de ce quartier, c'est l'artichaut! Tout le monde se déplace pour goûter aux "carciofi alla giudia" (artichauts à la juive) qui consiste à peler l'artichaut d'une manière très précise, puis à le frire dans l'huile d'olive. C'est certes un peu gras, mais franchement bon et inhabituel. 


Sur cette photo, on voit aussi à droite un "supplì " qui est une spécialité romaine. Il s'agit d'une boulette de riz à la tomate avec un coeur de mozzarella. Je tuerais pour en manger de nouveau... Alors aucune surprise en ce qui concerne ma prochaine recette italienne :)

On a aussi essayé "i spaghetti cacio e pepe" (spaghetti au fromage de brebis et poivre).

"Mozzarella in carrozza" (beignets de mozzarella)
Oui vous avez vu... c'est un repas tout en légèreté... Préparez-vous à marcher des heures après ça pour éliminer tout le gras que vous avez ingurgité ! Haha

Ça tombe bien, on a justement prévu de flâner dans les ruelles du ghetto...

 N'oubliez pas de passer par la "Piazza Mattei" connue pour sa fontaine aux tortues et continuez sur la droite "Via dei Funari" pour arriver à la "Piazza di Campitelli". A cet endroit, vous apercevrez un petit couloir sur la droite qui a l'air sympa, prenez-le, et vous tomberez sur cette vue magnifique du Teatro di Marcello.


***************

C'est sûr que quand on va à Rome, ce n'est pas forcément le ghetto juif auquel on pense, mais honnêtement, c'est une balade très agréable que je vous recommande. De plus, ça permet de quitter un peu les coins supra-touristiques. Si vous avez d'autres adresses, n'hésitez pas à m'en faire part ici !

A presto !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...